Busan – Station balnéaire en Corée du Sud

que faire à busan

Pour la dernière étape de mon voyage en Corée du Sud direction Busan, une ville en bord de mer plus grande que Séoul qui n’a pas fini de vous étonner ! Mégalopole, station balnéaire et village aux faux airs européens, je vous propose de découvrir les multiples facettes de cette ville coréenne où il fait bon vivre.

que faire à busan

Le village de Gamcheon

On commence la visite par un surprenant village à flanc de montagne situé à l’ouest de la ville. Symbole de Busan, le paisible village de Gamcheon surnommé « le Machu Picchu de Busan » ou encore « le Santorin coréen », y tient une place particulière de par son histoire.

Autrefois très pauvre, ce village qui se faisait discret pour abriter les réfugiés durant l’occupation nord-coréenne de la guerre de 50, est aujourd’hui un village artistique aux couleurs flamboyantes développé par le ministère de la culture et du tourisme. Devenue une attraction incontournable, on se perd dans son dédale de ruelles colorées avec vue sur l’horizon marin, un décor extraordinaire idéal pour vous présenter ma tenue du jour !

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

que faire busan

que faire à busan

que faire busan

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

Où dormir à Busan ?

Comme toujours, pour mon séjour à Busan, je voulais un hôtel à l’emplacement stratégique pour visiter sans perdre trop de temps dans les transports, tout en étant dans un quartier vivant pour m’imprégner de l’atmosphère de la ville et bénéficier de toutes les commodités. Je n’ai pas été déçue du Sunset Business Hotel qui rassemblait tous mes critères et bien plus encore avec sa vue sur mer.

Situé dans le quartier de Haeundae, à deux pas de sa plage et du très animé Haeundae Traditional Market, j’ai pu découvrir Busan facilement avec son métro à proximité mais aussi profiter de la gastronomie locale notamment le soir ainsi que de la promenade en front de mer (en plus il y avait un festival de sculpture sur sable). J’ai testé deux gammes de chambres durant mon séjour, toutes deux spacieuses et confortables : une chambre standard (photos ci-dessous) et une chambre supérieure avec jacuzzi et terrasse. J’ai aussi bénéficié d’un petit déjeuner varié servi dans un café au décor moderne et agréable. Le rapport qualité / prix et l’accueil sont irréprochables, je vous recommande donc cette adresse pour un séjour réussi à Busan !

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

Jagalchi Market

Jagalchi Market ou le plus grand marché aux poissons de Corée est une halte incontournable pour déguster un large choix de poissons fraîchement péchés. Comme souvent en Asie, de la mer à l’assiette il n’y a qu’un pas, choisir son poisson avant de le savourer mitonné aux saveurs coréennes dans une ambiance conviviale est une expérience à ne pas manquer ! Si toutefois vous n’aimez pas le poisson, vous ne regretterez pas la balade entre les étales pour y découvrir d’étranges créatures sous-marines !

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

Le temple Haedong Yonggungsa

S’il ne fallait visiter qu’un temple à Busan ce serait celui-ci. Construit sur le littoral nord-est de la ville, ce qui est plutôt rare puisque les temples coréens sont majoritairement situés au milieu des montagnes, le sanctuaire bouddhique Haedong Yonggungsa offre un superbe point d’observation sur la mer ainsi qu’une architecture unique.

Ses couleurs, son impressionnante allée de statues représentants les signes astrologiques, ses dragons en relief sur le bâtiment principal ou encore son imposant bouddha doré sont autant de détails incroyables à découvrir sur ce superbe site accessible par bus puis à pied.

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

que faire à busan

Voilà pour mon périple en Corée du Sud, j’espère qu’il vous aura plu autant qu’à moi ! XOXO

  • Robe vintage
  • Gilet Alang (Séoul)
  • Pin’s Crhsteu’omai (Séoul)
  • Lunettes 3 Suisses
  • Espadrilles Pataugas

Hahoe – Une nuit dans une Hanok

andong hahoe folk village

Après ma visite de Séoul je me suis mise au vert à la campagne. Une halte revigorante en immersion dans la Corée du Sud d’antan au village folklorique de Hahoe. Situé à environ 3h de train de Séoul puis 30 min de bus de la gare d’Andong, ce village historique classé au patrimoine mondial de l’UNESCO est un véritable havre de paix doublé d’une machine à remonter le temps pour découvrir l’architecture et le mode de vie traditionnel coréen. On y découvre la fameuse Hanok, la maison traditionnelle coréenne construite sous le règne de la dynastie Joseon (1392-1910) dont je vous avez vaguement parlé dans mon mini guide de Séoul.

Dans un décor de carte postale, abrité par des montagnes boisées et face à la rivière Hwachon, Hahoe est un mélange entre authentique village gaulois et parc Astérix ! En effet après avoir payé un ticket d’entrée on découvre que le paisible village est l’attraction majeure de la région. La visite n’en est pas moins sympathique mais sans les cannes à selfie et les voiturettes électriques (en location à l’entrée pour visiter le village sans se fatiguer…) c’est tout de même plus agréable. Heureusement quelques chanceux (comme moi hihi !) pourront passer la nuit sur un futon (là je rigole un peu moins) dans l’une des rares maisons d’hôtes ou plutôt Hanok d’hôtes du village, et ainsi profiter des horaires de fermeture pour explorer en toute quiétude.

Après mon expérience dans un Ryokan de Kyoto, j’étais curieuse de tester la version coréenne de ce confort qui à l’ère du matelas king size peut sembler quelque peu spartiate. Je ne sais pas si c’est à cause des années écoulées entre mon expérience japonaise et celle-ci mais je dois dire que la nuit ne fut pas des plus réparatrice, pour ne pas dire le contraire ! L’Hanok dans laquelle j’ai séjourné était pourtant très accueillante avec son toit en chaume, ses nids d’hirondelles, son sauna à la lavande et son bain à remous privé. Cependant dormir par terre reste difficile pour les non-adeptes du camping, et je m’estime heureuse de ne pas avoir tenté l’aventure en hiver vu les parois en papier mâché de la construction !

Le petit déjeuner, traditionnel également, à base de poisson était étonnamment bon contrairement à ce qu’on pourrait penser en voyant ce porridge vert aux odeurs de sardines et permet de se remettre tranquillement de la nuit dans un cadre reposant. Une promenade matinale dans les ruelles désertes du village avant de reprendre la route pour Busan valait bien quelques sacrifices ! Petite note toutefois sur le rapport qualité / prix : j’ai trouvé cette expérience un peu trop onéreuse (tout de même 153€ la nuit) en comparaison à celle que j’avais pu vivre à Kyoto qui était nettement plus mémorable. La propriétaire du RaK Ko Jae n’est pas très chaleureuse, le dîner n’est pas proposé (sachant que le village est au milieu de nul part mieux vaut prévoir une soupe instantanée !) et l’aménagement de la chambre trop simple. Malgré les avis positifs sur cette adresse je ne la recommande pas. Dans mon prochain article je rattraperai mes heures de repos au bord de la mer ! XOXO

andong hahoe folk village

andong hahoe folk village

andong hahoe folk village

andong hahoe folk village

andong hahoe folk village

andong hahoe folk village

andong hahoe folk village

andong hahoe folk village

andong hahoe folk village

andong hahoe folk village

andong hahoe folk village

andong hahoe folk village

andong hahoe folk village

andong hahoe folk village

andong hahoe folk village

Mon mini guide de Séoul 2/2

visiter seoul

Avant de découvrir la suite de mes visites préférées à Séoul, je vous propose un petit point pratique.
J’imagine que chaque saison a son charme, toutefois la meilleure période pour partir en Corée du Sud est le printemps (mars-avril), la météo est ensoleillée mais reste assez fraîche mieux vaut emporter quelques pulls pour éviter comme moi d’attraper un rhume (j’ai tendance à oublier que les saisons existent hors de Bali) ! D’après ce que j’ai pu comprendre l’été est à proscrire car le temps est pluvieux et très lourd, des conditions qui s’avèrent déplaisantes pour flâner et explorer.
Pour parcourir Séoul les transports sont la meilleure option, le métro est agréable, propre et bien desservi. La carte T-Money utilisable dans le métro, le train et même le taxi est pratique si vous restez plusieurs jours et vous permettra en plus d’avoir une carte « kawaii » d’économiser 100 ₩ par trajet. Afin d’éviter le trafic et de voir doubler votre budget transport, les taxis sont à privilégier pour les courtes distances.
A ma plus grande surprise ces derniers tout comme la plupart des coréens, ne parlent quasiment pas anglais et ne lisent pas l’alphabet latin. Je vous conseille donc de noter les noms et adresses en coréen pour montrer ce que vous cherchez, car s’essayer à la prononciation est un exercice périlleux ! Je dois avouer que c’est le premier pays d’Asie que je visite dont les noms à rallonges m’échappent totalement, je vous laisse en juger par vous-même dans ce nouvel article.

voyage corée du sud

Le Changdeokgung et le Biwon

Inscrit au patrimoine mondial par l’Unesco, le palais Changdeokgung fut détruit comme le Gyeongbokgung durant l’invasion japonaise avant d’être reconstruit pour devenir la résidence royale. L’organisation des bâtiments qui constituent le palais est différente des autres édifices royaux de Séoul, sa végétation luxuriante y tient une place prépondérante.

La deuxième partie de la visite qui se déroule dans le Biwon ou Jardin secret, n’est accessible que dans le cadre d’une visite guidée limitée à 50 visiteurs et à des horaires bien précis pour la version en anglais. Après avoir pénétré dans un bois très dense, on découvre une paisible clairière ainsi qu’un bassin autour duquel s’articulent de jolis pavillons, un décor reposant dont le guide révèlera tous les secrets.

visiter seoul

visiter seoul

visiter seoul

visiter seoul

visiter seoul

visiter seoul

visiter seoul

visiter seoul

visiter seoul

visiter seoul

voyage corée du sud

Le temple Bongeun-sa

Installé sur un flanc de coteau boisé, le sanctuaire bouddhique de Bongeun-sa détonne au milieu des gratte-ciel de Gangnam. Un havre de paix à l’écart de l’effervescence de la ville avec ses allés de lanternes colorées et son imposant bouddha faisant face aux constructions modernes.

visiter seoul

visiter seoul

visiter seoul

visiter seoul

voyage corée du sud

Gangnam

Célèbre grâce à l’entêtante chanson de Psy, Gangnam est un quartier qui a du style ! Boutiques de luxe ou de créateurs, bars et restaurants branchés, c’est incontestablement the place to be pour s’imprégner du style coréen. Ne vous attendez pas à y voir des tenues traditionnelles, le dress code est plutôt minimaliste et élégant.

Mes adresses coup de coeur :
Tokkijung 강남 토끼정 recommandé par une amie coréenne, un restaurant au décor vintage scandinave et à la cuisine surprenante avec sa spécialité de nouilles à la crème.
– Mr. Holmes Bakehouse, pour manger des croffins ou autres pâtisseries originaires de Californie dont la légèreté n’est pas le point fort mais qui avec sa situation stratégique vous redonnera des forces pendant votre séance shopping.
Åland, une chaîne de boutiques de prêt-à-porter qui ne sonne pas vraiment coréen mais qui  propose pourtant des vêtements made in Korea de qualité pour tous les styles, une sorte de UO où l’on peut même dénicher des pièces vintages.

visiter seoul

visiter seoul

visiter seoul

visiter seoul

visiter seoul

visiter seoul

voyage corée du sud

L’hôtel de ville et le Deokstgung

Après un saut devant l’Hotel de Ville à l’architecture mêlant tradition et modernité, on découvre un autre mélange avec le Deokstgung. Le palais de la longévité vertueuse est le seul monument dont les bâtiments sont illuminés à la tombée de la nuit et qui peut être visité le soir. L’ensemble demeura résidence royale sous l’occupation japonaise puis se transforma pour accueillir d’autres édifices de style néoclassique d’inspiration occidentale. Un patchwork de styles architecturaux aussi étonnant qu’harmonieux.

visiter seoul

visiter seoul

visiter seoul

visiter seoul

visiter seoul

visiter seoul

voyage corée du sud

Les berges du Han

Installé sur une île du fleuve Han, le parc Yeouido permet une agréable promenade à pied ou à vélo sur les berges. Idéal pour un pique-nique improvisé et après-midi détente avant de prendre de la hauteur pour contempler la ville depuis l’une des tours du quartier au coucher du soleil.

visiter seoul

visiter seoul

visiter seoul

visiter seoul

voyage corée du sud

Les hanok de Bukchon

Bukchon est le quartier / village en plein coeur de Séoul qui abrite la plus grande concentration de hanok (maisons en bois traditionnelles coréennes). On se perd dans ses ruelles, visite des galeries d’art mais surtout on en profite pour observer les coréens en tenue traditionnelle qui se prennent en photo dans ce décor hors du temps.

J’aurai l’occasion de vous parler plus longuement de ces habitations lors de mon séjour à Hahoe à suivre très prochainement ! XOXO

voyage corée du sud

voyage corée du sud

voyage corée du sud

Mon mini guide de Séoul 1/2

voyage corée du sud

J’avais tellement hâte de partager mon dernier voyage avec vous que j’en ai laissé tomber la chronologie, mes articles sur mon périple en Inde se feront donc attendre encore un peu… Il faut dire que j’étais très curieuse de découvrir la Corée du Sud, ce pays dont mes anciens collègues coréens à Paris m’avaient tant parlé et qui d’après eux me plairait beaucoup. Je peux d’ailleurs répondre dès maintenant à cette hypothèse qui n’en est désormais plus une : en effet, j’ai adoré !

Ce n’est pourtant pas la première destination à laquelle on pense lorsqu’on décide de découvrir l’Asie, il y a la Thaïlande ou encore l’Indonésie pour chiller au soleil mais lorsqu’on veut visiter des grandes villes on pense surtout au Japon et à la Chine. Ayant déjà visité ces pays, j’étais vraiment impatiente de voir à quoi pouvait bien ressembler la Corée du Sud. Je vous propose donc de suivre mon itinéraire de Séoul à Busan en passant par Hahoe, pour vous donner une idée de séjour ou vous guider avec quelques adresses si vous préparez votre départ.

Souvent comparé au Japon, à juste titre étant donné leur histoire commune, la Corée du Sud a pourtant une identité qui lui est propre. Bien que leurs capitales soient très étendues, l’ambiance générale qui règne à Tokyo est très différente de celle à Séoul dont voici un mini guide de mes visites et adresses préférées !

voyage corée du sud

Le palais royal

L’invasion japonaise de 1592 puis sa domination au XXe siècle a laissé des traces dans le paysage actuel de la Corée du Sud. La plupart des édifices à visiter notamment à Séoul sont de fidèles reconstitutions réalisées depuis 1990 dans le cadre d’un ambitieux projet de restauration. Et le Gyeongbokgung (comprenez : palais du Bonheur resplendissant) qui fut la résidence royale jusqu’à sa destruction en est le parfait exemple.

Une visite qui permet de voir l’attachement des coréens à leur traditions, avec l’impressionnante relève de la garde qui se déroule toutes les heures de 10h à 16h devant la porte Gwanghwamun, mais aussi avec le défilé permanent de jeunes filles en tenue traditionnelle fières de se prendre en photo dans ce décor exceptionnel. Un lieu de vie pour les coréens qui y viennent pour son histoire mais également pour y passer un agréable moment en famille ou entre amis dans son charmant parc.

Pour en apprendre d’avantage sur l’histoire de la Corée du Sud, je vous recommande la visite des musées du palais qui sont gratuits et très intéressants : le Musée national du palais qui abrite des objets royaux, ainsi que le Musée national folklorique qui retrace l’histoire du peuple coréen et de la vie des aristocrates.

voyage corée du sud

voyage corée du sud

voyage corée du sud

voyage corée du sud

voyage corée du sud

voyage corée du sud

voyage corée du sud

voyage corée du sud

voyage corée du sud

voyage corée du sud

voyage corée du sud

La N Seoul Tower

Dès mon arrivée à Séoul je suis tombée sous le charme de son paysage atypique très différent des grandes villes asiatiques que j’ai pu voir auparavant. Entourée par les montagnes, la ville est comme protégée par des remparts naturelles.

Lieu de prédilection des séouliens pour une virée sportive ou une promenade romantique avec ses nombreux cadenas, le mont Namsan qui fut autrefois sacré et où furent construits de vrais remparts reliant les quatre montagnes gardiennes de la ville, est aujourd’hui l’un des ses poumons verts avec son parc de 109 hectares. Si son ascension à pied vous effraie il existe d’autres façons d’y accéder très facilement ; personnellement j’ai choisi la montée en bus pour passer par le parc et la descente en téléphérique pour arriver plus rapidement à ma visite suivante : le marché Namdaemun (à découvrir un peu plus bas).

Célèbre également pour être couronné par la N Seoul Tower, tour emblématique de la capitale située en son centre géographique, qui telle l’Acropole d’Athènes permet de se repérer d’un peu partout dans la ville. Moins spectaculaire que la vue depuis le Tokyo Skytree, elle n’est est pas moins fabuleuse avec son panorama qui permet de mieux se rendre compte de l’étendue de la métropole et de profiter de son décor extraordinaire.

voyage corée du sud

voyage corée du sud

voyage corée du sud

voyage corée du sud

voyage corée du sud

voyage corée du sud

voyage corée du sud

voyage corée du sud

voyage corée du sud

voyage coree du sud

Où dormir à Séoul ?

Pour mon séjour à Séoul j’ai choisi le Nine Tree Premier Hotel, un second hôtel du même nom récemment inauguré dans le quartier très animé de Myeong-dong. Idéalement situé pour accéder aux transports et aux visites incontournables comme la N Seoul Tower sur laquelle il offre une vue imprenable, avec des chambres épurées et fonctionnelles au confort irréprochable et proche de toutes commodités, c’est le parfait pied-à-terre séoulien. En plus, il est localisé dans le quartier qui s’est avéré être mon préféré !

J’ai ainsi pu profiter de son emplacement pour découvrir la gastronomie coréenne (incontestablement ma nourriture asiatique favorite) avec les nombreux restaurants du quartier mais également son marché de nuit aux étales de streetfood plus qu’alléchants ! Comme au Japon vous pouvez vous arrêter n’importe où pour manger, la nourriture est toujours bonne et les restaurants propres quelque soit votre budget (ce qui facilite grandement un voyage !). J’ai également pu jouir de sa concentration de boutiques pour faire quelques séances shopping, je dois vous prévenir que Séoul est le paradis en la matière, sans parler des cosmétiques !

voyage corée du sud

voyage corée du sud

voyage corée du sud

voyage corée du sud

voyage corée du sud

Coup de coeur Style Nanda

En parlant de shopping, j’ai eu de nombreux coups de coeur mais la boutique qui a le plus retenu mon attention est certainement Style Nanda Pink Hotel. Dans un décor d’hôtel factice, ce magasin qui s’étire sur 5 niveaux, du lobby à la piscine en passant par la laverie, propose des vêtements et accessoires féminins made in Korea (comme la plupart des marques locales d’ailleurs). Les différents thèmes des étages et les détails du merchandising sont juste incroyables ; au rez-de-chaussée ou « salle à manger » vous trouverez également les cosmétiques  de la marque 3CE de qualité coréenne et aux packagings kawaii.

Et l’expérience ne s’arrête pas là, car l’étage « piscine » est en fait un charmant café pour déguster de délicieuses boissons surmontées de barbes à papa ! A vous de choisir si vous ferez une pause au Pink Pool Café dans son ambiance piscine ou sur son joli rooftop !

voyage corée du sud

voyage corée du sud

voyage corée du sud

voyage corée du sud

voyage corse du sud

voyage corée du sud

voyage corée du sud

voyage corée du sud

voyage corée du sud

voyage corée du sud

Le Marché de Namdaemun

Véritable labyrinthe, le Marché de Namdaemun qui est le plus grand de Corée fourmille d’animations. On y trouve de tout, de l’alimentation aux vêtements, et très facilement puisqu’il suffit de se diriger vers la section qui vous intéresse à l’aide des portes numérotées. Un plan à récupérer au centre d’information touristique vous sera néanmoins indispensable.

voyage corée du sud

voyage corée du sud

voyage corée du sud

Le Temple Jogye-sa

Toutes ces couleurs sont un émerveillement, on en chercherait presque le temple qui se cache au milieu de toutes ces lanternes ! Arrivée quelques jours après la fête des Lanternes de Lotus organisée par la ville en l’honneur de l’anniversaire de Bouddha qui doit être spectaculaire, j’étais vraiment déçue de ne pas m’être renseignée sur le sujet. Heureusement les lanternes sont là toute l’année pour le plus grand plaisir des visiteurs et le temple Jogye-sa qui abrite la plus grande salle de prière de Séoul vaut évidemment le détour, tout comme la seconde partie de mon mini guide qui arrive très vite ! XOXO

voyage corée du sud

voyage corée du sud

voyage corée du sud

voyage corée du sud

EASYJET x SPARTOO #SHOESYOURTRIP

easyjet

Avant de reprendre mes articles voyage pour vous emmener en Corée du sud, je vous propose un flash info bon plan qui allie justement deux de mes thèmes favoris : le voyage et la mode !

Si vous êtes parisien ou de passage à Paris, que vous avez hâte de partir en vacances, que vous rêvez de soleil et d’évasion, et qu’en plus vous êtes féru de mode avec un penchant pour les chaussures, lisez attentivement ce qui va suivre ! Les 22 et 23 juin prochain, un événement à ne surtout pas manquer sur tiendra de 9h à 19h sur l’Esplanade de La Défense avec easyJet et Spartoo qui collaboreront pour une opération inédite à suivre et à partager avec le #ShoesYourTrip.

Vous serez invités à passer des portiques de sécurité similaires à ceux des aéroports au pied de l’arche de la Défense pour tenter de remporter des séjours en France et dans toute l’Europe. De nombreux lots seront à récupérer sur le tapis roulant comme des bons d’achats Spartoo, 1 an de chaussures, de voyage et bien d’autres surprises ! Alors n’oubliez pas d’embarquer car c’est un vol ouvert à tous et toutes !

Vous ne pourrez pas vous y rendre (ou vous voulez gagner encore plus de cadeaux) ? Alors tentez dès à présent et jusqu’au 27 juin votre chance sur le Facebook d’easyjet avec un petit jeu de rapidité sur le tapis bagages !

Parmi les 52 destinations que propose easyjet quelle sera la votre ? XOXO

easyjet

easyjet

Street style tropical

tropical street style

Avec les beaux jours qui reviennent en France, j’ai envie de partager quelques nouveaux looks avec vous sur le blog. Vous pensez sûrement que je n’ai pas besoin d’attendre l’été pour porter des tenues estivales car à Bali c’est toute l’année ! C’est vrai, pourtant mon horloge naturelle m’indique que l’été approche et ça me donne envie de faire un peu plus que de m’habiller pour ne pas avoir trop chaud, parce que je dois avouer que depuis mon installation en Indonésie j’ai tendance à faire primer le confort sur le style…

Et depuis le temps que je passais devant cette jolie rue de mon quartier bordée d’oiseaux de paradis en me disant qu’il fallait absolument que j’en fasse le décor d’un prochain street style, c’est enfin chose faite ! Je vous propose donc de découvrir ma tenue du jour avec mon panier préféré du moment de la marque locale Ivy Bali (avant de vous en présenter bien d’autres !), ce bel ensemble en chambray aux détails festonnés & Other Stories, mes sabots adorés issus de la collection Monki x Moheda et mon nouveau bracelet en pierres semi-precieuses rapporté de Jaipur en Inde. J’espère que ça vous plaira ! XOXO

tropical street style

tropical street style

tropical street style

tropical street style

tropical street style

tropical street style

tropical street style

tropical street style

tropical street style

tropical street style

tropical street style

tropical street style

tropical street style

tropical street style

  • Top et jupe & Other Stories
  • Lunettes Camaïeu
  • Panier Ivy Bali
  • Sabots Monki x Moheda
  • Bracelet Tokree Jaipur

Où dormir à Bangkok ?

hotel w bangkok

Lors de mon voyage à Bangkok j’ai eu la chance de séjourner au superbe hôtel W. Vous connaissez certainement cette chaîne hôtelière internationale haut de gamme dont la réputation n’est plus à faire. Des hôtels aux ambiances uniques dont la marque de fabrique est un code couleur violet dans un décor moderne et design.

J’ai été particulièrement séduite par celui de Bangkok pour son emplacement stratégique qui permet à la fois de visiter le coeur historique (à 9 km du Grand Palais) et d’accéder facilement aux quartiers commerçants (à 5 km du centre commercial Siam Parangon), mais aussi pour son cadre urbain exceptionnel. Situé dans le quartier d’affaires, à quelques pas de la station Chong Nonsi du SkyTrain de Bangkokcet hôtel est non seulement entouré de buildings mais surplombé par la plus haute tour de Bangkok, le gratte ciel MahaNakhon dont la construction à récemment été achevée et qui culmine à 314,2 mètres. Et ce n’est pas tout, car ce qui rend l’endroit d’autant plus atypique c’est la superbe House on Sathorn, une demeure construite en 1889 qui domine désormais l’entrée du W et dans laquelle on découvre un restaurant gastronomique ainsi qu’un bar à l’ambiance calfeutrée où le temps semble suspendu.

Dans l’hôtel les éléments rappelant l’art de vivre et les symboles de la Thaïlande ne manquent pas, des clins d’oeil parfois subtiles sont disséminés ici et là, comme des imprimés crocodiles dans le restaurant ou encore des gants de boxe Thaï dans les chambres. Quant à ces dernières, elles offrent des vues imprenables sur la ville, comme l’indique la « Spectacular Room » dans laquelle j’ai eu le plaisir de me reposer après d’intenses journées de visites. Je vous laisse découvrir les photos de l’établissement avec en bonus une petite devinette à la fin du post ! XOXO (merci à l’équipe de l’hôtel W Bangkok pour son accueil et sa disponibilité).

hotel w bangkok

hotel w bangkok

hotel w bangkok

hotel w bangkok

hotel w bangkok

hotel w bangkok

hotel w bangkok

hotel w bangkok

hotel w bangkok

hotel w bangkok

hotel w bangkok

hotel w bangkok

hotel w bangkok

hotel w bangkok

hotel w bangkok

Le Robot Building (ci-dessus) ne se visite pas car il s’agit de bureaux, saurez-vous devinez de quel secteur d’activité il est question ?