Accueil » Blog voyage » Une semaine de déconnexion dans le Haut Jura

Une semaine de déconnexion dans le Haut Jura

Temps de lecture : 2 minutes

Pour débuter l’année dans les meilleures conditions, Jonathan et moi rêvions de grands espaces, de nature mais surtout de neige ! N’étant pas des grands adeptes de sports d’hiver, notre sélection élimina d’office les stations de ski huppées bien trop fréquentées et se porta d’avantage sur les régions calmes et naturelles souvent plus prisées en été mais tout aussi belles en hiver. Et comme il s’agissait d’une première expérience à la neige avec Manis, il fallait aussi que notre destination ne dépasse pas 5h de route.

Alors que j’étais plus focalisée sur la Savoie (qui ne remplissait pourtant pas vraiment nos critères), Jonathan, convaincu que j’allais apprécier le Jura, finit par me persuader qu’il s’agissait de la meilleure destination pour une semaine dépaysante à la neige et à distance raisonnable de Paris. Je dois avouer qu’une fois arrivée dans les hauteurs enneigées, je fus complètement conquise par les fabuleux décors de cette région que je ne connaissais pas. Comme nous le souhaitions, nous avons pu passer une semaine de déconnexion totale dans un superbe chalet au coeur du Parc naturel régional du Haut-Jura suffisamment isolé pour se sentir au bout du monde. Situé plus précisément dans le Hameau de la Fromagerie du Frasnois, notre chalet qui bénéficiait d’une vue dégagée sur les montagnes avec de charmants pâturages de chevaux en contrebas (sans compter un jardin en pente parfaitement adapté à la luge !), était particulièrement pratique pour profiter des deux randonnées incontournables de la régions sans prendre la voiture. En effet, nous avions un accès direct par le jardin au parcours de la Cascade du Hérisson et un peu plus haut par la route, à celui des 4 lacs comprenant Ilay, Narlay, Petit et Grand Maclu.

Communément nommée le pays des lacs, cette région située entre 700 et 1000 m d’altitude comporte de superbes balades aux décors et belvédères époustouflants. Entre cascades, lacs et forêts, nous avons marché en moyenne 5 heures / jours avec une météo de rêve, un vrai bonheur pour nous mais aussi pour Manis totalement dans son élément ! Bien que les restaurants soient fermés, nous avons tout de même pu goûter aux saveurs locales notamment à la fameuse cancoillotte grâce au Comptoir des Cascades, une épicerie fine locale et bio accessible également à pied de notre chalet. Vous l’aurez compris, nous sommes rentrés à Paris ravis et ressourcés après ce séjour dont le pêle-mêle ci-dessous résume assez bien l’essentiel. En attendant notre prochaine escapade, nous pouvons toujours nous consoler chez Laurent Dubois, l’un des fromagers de notre quartier et une très bonne adresse à noter également. xx

vacances jura

En collaboration avec Hotels.com, mais toutes les opinions sont les miennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

;) :l :D :@ :( :$) :$ (sushi) (party) (ohno) (lipstick) (frites) (cake) (bag) (YES) (VERNIS) (USA) (UK) (RIZ) (PIG) (PCS) (OMG) (NO) (MOUSE) (MDB) (LVV) (LKS) (LAPIN) (KNZ) (KIS) (ICM) (IC2) (HBK) (HAT) (GIF) (FRAISE) (FIRE) (DOG) (DIAM) (COEUR) (CAFE) (BRG) (BOW) (BEAR) (;-p) (:op) (:dent) (:-*) (2LV) (!!!)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.